Blues de la couture

L’atelier de mes parents a bercé mon enfance, je me souviens des couleurs, odeurs et bruits et j’entends encore les conversations. Quand d’autres auront gardé le souvenir de leur première bicyclette,  la première machine à coudre de mon père aura été pour moi un évènement marquant. De plus, les loisirs du jeudi, qui était alors le jour de repos des élèves, se déroulaient la plupart du temps dans ce lieu.

J’ai décrit cet atelier dans plusieurs recueils au cours des années mais c’est aujourd’hui juste l’épisode boutons que je souhaite mettre en exergue.

http://www.recoursaupoeme.fr/mireille-podchlebnik/tailleurs-pour-femmes

Les boutons de la photo mise en avant sont bien ceux qui se trouvaient parmi tant d’autres dans la boite métal cachée au fond du placard depuis plus de trente ans et que j’ai ressorti pour illustrer le poème qui suit. J’ai choisi la série des rouges, parce que « Rouge c’est la vie »!

 

Dans l’atelier du jeudi

Pièce aux accents colorés

Les boutons se jouent

Aux dés

 

Éclats de rire

Blues

Saisons d’autrefois

 

Boutons de nacre

Ocre acre

Concerto dans la nuit

Polyphonie

 

Une pluie de couleurs

S’échappe

D’une boîte métal

Cachée au fond

Du placard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *