L’empreinte vaine du temps

Et voilà un poème pour débuter l’année, il est lisible également sur le site du florilège des éditions Soc et Foc https://www.soc-et-foc.com/

La photo qui l’illustre a été prise au jardin du Luxembourg un matin de neige.

L'empreinte vaine du temps

Comme fleurs
Envolées
Les flocons
tourbillonnent

Au rythme
des saisons
Les pensées
Peu à peu
se dérobent

Fugitives
passagères

Nos âmes
tracent
dans le vent
L'empreinte
Vaine du temps


Mireille Podchlebnik





1 commentaire sur “L’empreinte vaine du temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *