Qui est Derder?

Parmi les photos conservées par ma mère depuis sa jeunesse en Pologne et en Autriche, quelques-unes se sont peu à peu distinguées au cours du temps.

Tous ces personnages inconnus, immortalisés par la photographie, ont pris place dans un album que je consulte occasionnellement, parfois après de longues années d’interruption, de silence.

Tout récemment j’ai repris l’album, repérant plus particulièrement six photos, dont une carte postale, comportant au verso des mots yiddish et polonais qui ont attisé ma curiosité. Ayant fait traduire ces écritures, j’ai pu comprendre que le jeune homme blond et souriant aux lunettes rondes des portraits se prénomme Derder ou plus familièrement Dudek. Cet ami de ma mère avait habité comme elle la ville de Tarnow ainsi que l’atteste un tampon du photographe.

Derder envoie les photos à ma mère entre 1946 et 1948.

Au dos de deux portraits de lui, je lis « Pour ma chère Rywa en souvenir- août 1946 » et « En souvenir de plusieurs moments heureux, en signe d’une amitié sincère et sans relâche. Novembre 1946 Tarnow ».

Ils s’étaient probablement retrouvés à Tarnow après la guerre, au retour de leurs errances respectives qui avaient suivi leur fuite de Pologne pour échapper à la mort. Mais Tarnow étant devenue peu accueillante pour les survivants, Derder, tout comme ma mère, était vite reparti .

Ma mère et sa famille avaient rejoint un camp pour personnes déplacées en Autriche. À l’adresse « Camp Tyller, Team 337, Bar. 40 Linz-Wegsheid Österreich », Derder lui envoie une carte postale de Stockholm le 27 janvier 1947 « Bonjour de la capitale de Suède – Je réponds à ta lettre dans une semaine- Dis bonjour à Henkel. Dudek ». De cette ville probablement est parti le bateau qui l’a conduit outre-Atlantique.

Trois autres photos prises aux États-Unis le représentent.

Sur la première, décontracté, tenant une bouteille à la main, il est négligemment calé contre un meuble et vêtu d’un pantalon et d’une chemise grise. Au verso des mots écrits en yiddish « À ta santé » et en polonais « pour ma chère Rywa ».

Sur la deuxième, il pose devant une imposante voiture noire, élégamment vêtu d’un pardessus ouvert sur un costume-chemise-cravate, il a l’allure d’un homme d’affaires qui a déjà fait son chemin au pays de tous les possibles.

Sur la troisième photo, torse nu assis dans une barque au milieu d’un lac, il est en appui sur les rames tenues hors de l’eau « été 1948 Sawan Lake N.Y USA Pour ma chère Rywa en souvenir Dudek ».

Ce derder/Dudek dont j’ignore tout et avec qui je viens tout juste de faire connaissance m’intrigue. Qui était-il et qu’est-il devenu ? Demeurera-t-il un de ces personnages mystérieux de mon histoire familiale ?

 

 

 

1 commentaire sur “Qui est Derder?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *